Peut-on être auto-entrepreneur et dirigeant de SAS simultanément ?

Dans un monde professionnel en constante évolution, le dynamisme entrepreneurial est plus que jamais à l'ordre du jour. Vous êtes nombreux à aspirer à l'indépendance, mais également attirés par la possibilité de gérer une entreprise plus structurée comme une Société par Actions Simplifiée (SAS). Il se peut alors que vous vous posiez la question cruciale : est-il possible de jongler entre la casquette d'auto-entrepreneur et celle de président de SAS ? Vous êtes sur le point de trouver des réponses claires et détaillées.

L'auto-entrepreneur et le micro-entrepreneur : des statuts adaptés à l'indépendance

Avant de plonger dans la dualité des statuts, il convient de définir ce qu'est un auto-entrepreneur ou un micro-entrepreneur. Ce régime simplifié a été créé pour encourager la création d'entreprises individuelles, en allégeant les contraintes administratives et fiscales. L'auto-entrepreneur bénéficie d'une imposition sur la base d'un chiffre d'affaires (CA) et de cotisations sociales réduites, liées au CA réalisé.

Pour en savoir plus sur la possibilité de cumuler les statuts d'auto-entrepreneur et de président de SAS, n'hésitez pas à parcourir ce site.

La sas : un cadre structuré pour les ambitions entrepreneuriales

La SAS, quant à elle, présente une structure plus complexe. Il s'agit d'une forme juridique qui accorde une liberté statutaire et une responsabilité limitée aux apports des actionnaires. Un président SAS ou président SASU (pour la version unipersonnelle) est généralement désigné pour diriger la société, avec un statut d'assimilé salarié.

Ce rôle de président implique une rémunération qui est soumise aux charges de sécurité sociale et aux cotisations sociales. Il bénéficie des protections sociales similaires à celles d'un salarié, mais avec des nuances, notamment l'absence de couverture par l'assurance chômage.

La combinaison des statuts : entre opportunités et vigilance

Alors, est-il envisageable de combiner le statut d'auto-entrepreneur avec celui de président de SAS ? La réponse est oui, mais avec des nuances. En termes de législation, rien n'interdit de cumuler ces deux statuts. Un entrepreneur peut donc être à la fois à la tête d'une micro-entreprise et d'une SAS.

Cependant, il y a des implications à considérer. D'une part, le chiffre d'affaires de votre auto-entreprise sera plafonné, et vous devrez être vigilant pour ne pas dépasser les seuils imposés par le régime micro. D'autre part, en tant que président SASU ou SAS, vous devez veiller à ce que cette activité ne soit pas en conflit avec vos obligations et vos engagements envers la société.