Est-ce que toutes les caméras nocturnes de sécurité sont à infrarouge ?

La sécurité des biens, des employés et de la famille est une priorité, et les caméras nocturnes de sécurité sont des outils indispensables pour assurer cette protection. Face aux intrusions, aux vols et aux agressions, ces dispositifs offrent une surveillance inestimable, mais il est essentiel de comprendre comment ils fonctionnent. Quelles sont les technologies utilisées pour la visibilité nocturne ? Comment choisir entre la meilleure option ?

Principes de base des caméras nocturnes de sécurité

Une caméra nocturne de sécurité, dotée d'un mode de vision nocturne, capte la lumière ou la chaleur dans l'obscurité. Différant des caméras classiques, elle fonctionne sans dépendre d'une source de lumière. Son installation peut se faire à l'intérieur ou à l'extérieur, avec une connectivité vers un moniteur, un enregistreur ou un réseau pour la visualisation ou le stockage des images.

Comme vous pouvez le voir sur le site officiel camera-nocturne.fr, les deux principales technologies pour la vision nocturne sont l'infrarouge et le thermique. Chacune a ses avantages et inconvénients, et le choix entre les deux dépend du contexte et des objectifs de la surveillance.

Comment fonctionne la technologie infrarouge ?

La technologie infrarouge repose sur des LED émettant une lumière invisible à l'œil humain, mais détectable par la caméra. Cette lumière éclaire la scène, rendant les éléments visibles. La caméra capte la lumière réfléchie par les objets ou les personnes, produisant des images en noir et blanc.

Une plus grande quantité de LED augmente la portée et la qualité de la vision nocturne. Les avantages de la technologie infrarouge sont nombreux. Abordable et simple à installer, elle offre une bonne résolution et une grande netteté des images. En outre, elle facilite la reconnaissance des formes, couleurs et détails des éléments filmés.

Comment fonctionne la technologie de la vision thermique ?

La technologie de vision thermique utilise un capteur mesurant les différences de température entre les éléments du champ de vision. Fonctionnant sur le principe que tout corps émet de la chaleur sous forme de rayonnement infrarouge, la caméra thermique capte ce rayonnement et le traduit en images en nuances de gris. La couleur des images varie selon la température, les tons clairs correspondant à des températures élevées.

La technologie thermique fonctionne dans une obscurité totale, sans aucune source de lumière. Elle n'est donc pas affectée par les sources de lumière artificielle ni par les conditions météorologiques. Sa précision lui offre la possibilité de détecter des éléments cachés tels que des animaux ou des humains.

Vision infrarouge vs. Vision thermique : que choisir ?

Le choix entre vision infrarouge et vision thermique dépend de plusieurs facteurs. 

  • Le budget : la vision infrarouge est plus abordable que la vision thermique.
  • L'environnement : la vision infrarouge requiert un minimum de lumière ambiante, tandis que la vision thermique fonctionne dans l'obscurité complète.
  • L'objectif : la vision infrarouge permet l'identification des éléments filmés, tandis que la vision thermique permet leur détection.

Pour une surveillance intérieure, la vision infrarouge suffit généralement. L'objectif d'identification des intrus ou des voleurs nécessite une bonne netteté des images, que garantit la vision infrarouge. Cette dernière s’adapte en outre aux sources de lumière habituelles telles qu’une veilleuse, le clair de lune, des halos provenant de lumières extérieures, etc. 

En parallèle, pour une surveillance extérieure dans un environnement complexe, la vision thermique semble plus adaptée. Dans des conditions d'obscurité totale ou en présence de sources de lumière artificielle perturbatrices, elle excelle. De plus, pour détecter des éléments cachés ou camouflés, elle offre une sensibilité poussée qui est cruciale.